Accueil

GEOGRAPHIE - ARMENIE

L'Arménie est formée d'un vaste haut plateau composé de roches calcaires et cristallines, et découpé par les vallées encaissées du Karasu, du Murat, de l'Euphrate, du Çoruh et de l'Araxe. De puissants massifs volcaniques, tels les monts Ararat (5.165 m), Süphan (4.434 m) et Bingöl (3.650 m), dominent l'ensemble ainsi que des dépressions occupées par de grands lacs salés: Van (4.000 km2), Sevan (1.400 km2) et Rezaye (Ourmia, 5.000 km2). 
 
Son climat est très continental, avec extension de la steppe ou des forêts en zones arrosées. Les vallées fertiles ou irriguées sont réservées à la polyculture (céréales, oliviers, sériculture, coton, vignobles, fruits), l'élevage transhumant des ovins se pratiquant sur les plateaux et les montagnes. Les Arméniens qui avaient fui la Turquie, ou s'étaient réfugiés en RSS d'Arménie, ont été remplacés par des agriculteurs turcs et des pasteurs kurdes. La région dispose d'importantes ressources hydroélectriques, pétrolifères (Batman) et de minerais (cuivre de Diyarbakir, Alaverdi et Kafan). Seule la partie orientale est vraiment industrialisée et développée avec Erevan et Koumaïri.