Accueil

GEOGRAPHIE - GEORGIE

La République de Géorgie (Sakartvelo), située en Transcaucasie occidentale et centrale, est limitée au nord par plusieurs unités de la Fédération de Russie (Russie, Tcherkessie, Balkarie, Ossétie du Nord, Ingouchie, Tchétchénie, Daghestan), à l'est par l'Azerbaïdjan, au sud par l'Arménie et la Turquie, à l'ouest par la mer Noire. Ses 69.670 km2 rassemblent 5,4 millions d'habitants (Géorgiens 70,2 %; Arméniens 8,2 %; Russes 6,2 %; Azéris 5,7 %). À la Géorgie sont théoriquement rattachées trois régions autonomes à fortes tendances séparatistes: l'Abkhazie (534.000 h.) au nord-ouest, l'Adjarie (382.000 h.) au sud-ouest et l'Ossétie du Sud (82.000 h.) au centre-nord. 
 
Le Grand Caucase (5.642 m au mont Elbrouz) au nord et le Petit Caucase au sud bordent la zone centrale composée de deux ensembles de part et d'autre du plateau de Souram (900 m). À l'ouest la Colchide et les piémonts du bassin hydrographique du Rioni sont les régions agricoles les plus riches, grâce à une situation climatique exceptionnelle de type subtropical humide au niveau du 43e parallèle: la haute chaîne montagneuse du Nord arrête les masses d'air froides des steppes russo-sibériennes créant un climat d'abri (hiver doux, 5° à 7° de moyenne en janvier, et été chaud, 22-23° en juillet); la mer Noire réalimente les flux d'ouest, ce qui se traduit par des précipitations abondantes et régulières (1.500 à 1.800 mm). A la végétation naturelle forestière luxuriante ont été ajoutées les plantes tropicales (thé, agrumes, plantes aromatiques) bénéficiant d'un commerce fructueux sur toute l'aire russe; céréaliculture et élevage bovin sont pratiqués dans la basse plaine sublittorale drainée au XXe siècle.
 

Circuits touristiques 

 
 
 

Connexion utilisateur